Tout savoir sur le bac pro esthétique

bac-proConnu comme un diplôme de niveau IV, le bac pro esthétique permet aux chanceux de directement travailler. Les perspectives d’évolution dans ce domaine sont loin d’être limitées. Les bacheliers de ce secteur sont destinés à mettre en application leurs acquis dans les centres de beauté. Ils peuvent y occuper des postes de haute catégorie. Avant de se lancer à l’inscription auprès des lycées professionnels ou CFA, des questions se posent : arriverai-je à payer les frais de scolarité et de matériels ? Est-ce qu’il est possible de trouver un financement pour mes études ? Quels sont les moyens permettant de décrocher en un seul coup le diplôme ? Quel serait mon salaire après la formation ?

Les frais de scolarité annuels

En général, les écolages sont à payer chaque année dans les lycées professionnels.

Documentation
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Les frais de préinscription annuels vont de 30 à 50 €. Ce tarif s’avère plus économique. Toutefois, les élèves doivent dépenser une importante somme, au cours de leurs études, pour les matériels esthétiques. Ces outils deviendront leur propriété et ils peuvent les utiliser librement après avoir obtenu le diplôme.

Le coût d’une formation varie d’un Centre de Formation d’Apprentis à un autre. Pour le connaître, il faut demander des renseignements auprès de l’école où vous souhaitez vous inscrire.

Bénéficier de financement

Il est indéniable que les frais de cours ne sont pas très chers. Mais en plus des prix de matériels indispensables lors d’éventuelles pratiques, la somme deviendra lourde pour l’élève. D’ailleurs, à leur âge, l’idéal serait que les élèves puissent être indépendants surtout financièrement. Il est donc indispensable qu’ils se mettent à la recherche de financement. Le contrat de professionnalisation (plus d’information sur ce contrat) est la meilleure issue permettant aux étudiants de préparer gratuitement le bac pro esthétique. Durant la formation, ils perçoivent un pourcentage ou la totalité du Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance.

Au cours d’apprentissage, un élève doit être en contrat à durée déterminée dans une entreprise qui se charge entièrement de ses écolages jusqu’à ce qu’il décroche le diplôme. Il est donc obligatoire que l’inscription soit faite auprès des centres de formations habilités par l’éducation nationale.

Préparez-vous à l’examen !

Pour que l’examen ne soit pas à refaire, les préparations ne doivent pas être prises à la légère. C’est dans l’objectif d’aider les candidats aux baccalauréats professionnels dans ce domaine que les professeurs ont conçu plusieurs types de support. Ces derniers leur permettent de procéder à des pratiques à domicile, hormis la formation présentielle et le stage en entreprise. Vous aurez le choix entre les diverses annales et les sujets de pratique dans le secteur de l’esthétique.

Le salaire d’un(e) esthéticien(ne) après un bac pro esthétique

S’il y a un sujet qui intéresse le plus un élève, c’est la rémunération après la formation. En effet, le salaire d’un nouveau diplômé dépend du poste qu’il occupe ainsi que de l’entreprise où il travaille.

Généralement, les bacheliers dans ce secteur sont destinés à travailler dans le milieu privé. C’est pourquoi, il est plus difficile de définir exactement la somme mensuelle qu’ils percevront dès qu’ils entrent dans la vie active. Le salaire d’un(e) esthéticien(ne) augmente selon ses expériences et compétences. A noter qu’un(e) représentant(e) de grande marque peut percevoir jusqu’à plus de 2 200 € par mois.

Laisser un commentaire