Que faire après le bac pro esthétique ?

apres-bac-pro-esthetiqueLa réussite au baccalauréat professionnel en esthétique permet d’ouvrir les portes de divers centres de beautés de différentes catégories. Inutile de rappeler que le métier de l’esthéticien(ne) gagne de l’ampleur de nos jours. Si avant, il était réservé uniquement aux femmes, les hommes adeptes de ce domaine deviennent désormais de plus en plus nombreux.

Documentation
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Toute personne ayant le niveau de troisième peut procéder à la préparation de ce diplôme pendant trois ans. Mais il s’adresse également aux diplômés d’un BEP ou d’un CAP en Esthétique, Cosmétique, Parfumerie.

Les lieux d’activité

Le titulaire de ce bac pro exerce ses savoirs et acquis durant les deux ou trois années de formation dans divers milieux. Il ou elle est considéré(e) comme un(e) spécialiste qualifié(e) au sein :

  • des instituts de beauté
  • des salons d’esthétique œuvrant dans différents domaines, comme dans les soins du corps et du visage, manucure, épilations, bronzage, onglerie et autres
  • des parfumeries
  • des sociétés spécialisées dans le domaine de fabrication des produits relatifs à la beauté et au bien-être
  • des sociétés œuvrant dans l’univers de commercialisation de produits de beauté
  • des instituts de soins
  • des maisons de retraite
  • des espaces de remise en forme
  • des salons de coiffure
  • des hôpitaux

Le nouveau diplômé peut aussi travailler comme esthéticien(ne) indépendant(e) et accueille ses client(es) dans son propre lieu de résidence.

Les perspectives d’évolution

Après la formation, les diplômés disposent des compétences en soin du corps et sur les techniques de distribution de produits. Ils sont ainsi des spécialistes dans la pratique des tâches relatives à l’art de la beauté et du style, comme les maquillages, les méthodes d’épilation moderne, la manucure et la pédicure. De plus, ils sont capables de donner des conseils aux client(es) et commercialiser les produits cosmétiques, maquillages et parfums.

Dans un institut de beauté ou dans une parfumerie, un(e) titulaire de bac pro esthétique occupe le poste d’esthéticien(ne). Après quelques années de service, il ou elle peut devenir directeur(trice) et gérer un institut ou un centre de beauté. Tandis que dans les entreprises de commercialisation de produits et de matériels, les diplômés travaillent en tant qu’animateurs(trices) et conseillers(ères) de vente. Avec des connaissances avancées en matière de gestion et management, le diplôme permet à une personne d’occuper des postes à très hautes responsabilités comme :

  • directeur d’une entreprise
  • formateur des employés
  • chef d’équipe

Certains titulaires de ce baccalauréat professionnel (plus d’informations sur ce diplôme) décident de créer leur propre entreprise. Mais ils peuvent aussi se souscrire à un contrat VDI (Vendeur à Domicile Indépendant). Récemment arrivé dans le monde de l’emploi, ce statut permet à chaque cosméticien(ne) d’être dirigeant de son propre activité.

La poursuite d’études

La plupart des titulaires de ce baccalauréat professionnel franchissent directement le portail de l’emploi. Pourtant, certains bacheliers de ce domaine décident de poursuivre leurs études pour acquérir d’autres compétences.

En cas de bonnes notes ou d’obtention d’une mention à l’examen, un candidat peut facilement continuer son parcours dans le champ de l’apprentissage. Il existe certains diplômes qui peuvent être décrochés après le bac pro esthétique, dont :

  • le BTS Esthétique (plus d’informations sur cette formation) – Cosmétique qui se prépare en deux ans
  • le DUT. Certaines universités accueillent les diplômés de ce baccalauréat professionnel pour une mise à niveau.
  • la Mention Complémentaire (MC) permettant de décrocher une spécialité en une année.

Laisser un commentaire