Le BTS esthétique

bts-estheticienneLe Brevet de Technicien Supérieur en esthétique est classé bac+2. C’est un diplôme de plus haut degré dans le domaine des soins esthétiques. Il permet aux titulaires d’exercer des métiers de plus hautes catégories. Le spécialiste s’affiche toujours à la tête de liste quand il s’agit d’institut ou centre consacré exclusivement à la beauté et au bien-être. Il est sensible à toutes les tendances et modes. Un(e) vrai(e) esthéticienne de haut niveau maîtrise plusieurs langues.

Quels sont les modules du programme ?

Dans l’univers de l’art de la beauté et du bien-être, les deux modules, dont l’enseignement général et les matières professionnelles sont toujours au programme.

Documentation
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
En BTS, les modules généraux sont constitués des épreuves obligatoires et facultatives, dont la langue française, les langues vivantes I et II, le Physique-chimie, le Biochimie-biologie, la gestion de l’entreprise, les arts appliqués et les arts et maquillage.

En ce qui concerne les matières relatives à la profession, quatre principaux domaines sont mis en exergue. On distingue la cosmétologie, les fruits de l’évolution technologique, les stratégies d’organisation et d’information et les méthodes esthétiques. Après la formation, un stage de quatre semaines est imposé. Cette période offre aux étudiants l’occasion de renforcer leur capacité au sein des entreprises. Ainsi, quand ils décrocheront le diplôme, il leur est plus facile de travailler directement.

Qui peut accéder à la formation ?

L’admission à la préparation de BTS esthétique en deux ans se fait par sélection de dossier. En effet, le baccalauréat professionnel en cosmétique et parfumerie s’avère le diplôme le plus approprié à ce secteur. Les bacheliers dans ce domaine sont donc prioritaires. Mais la plupart des diplômés de ce bac pro décident d’entrer directement dans le monde du travail. Les universités offrent ainsi aux titulaires d’autres diplômes technologiques la chance de devenir des esthéticiens(nes) de haut niveau. On peut citer, comme exemple :

  • le Brevet Professionnel esthétique et cosmétique
  • le baccalauréat technologique Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (Plus d’information sur le STMG) de diverses spécialités, notamment gestion et finance, mercatique, ressources humaines et communication et systèmes d’information de gestion.
  • le baccalauréat technologique Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S).

Où effectuer la préparation de ce BTS ?

A travers la France, plus d’une centaine d’établissements proposent les cours de préparation de ce Brevet de Technicien Supérieur. Les étudiants qui cherchent à décrocher ce diplôme sont conseillés de s’inscrire dans des universités agréés. Pour ceux qui souhaitent suivre des cours à distance, il vaut mieux s’informer sur l’expérience de l’établissement privé où ils souhaitent se souscrire.

Les différentes voies possibles

Outre la voie scolaire au sein des établissements spécialisés, la formation peut être faite à distance. Mais aussi, les étudiants en CDD dans un centre de beauté peuvent participer aux cours en alternance. Cette voie leur permet d’être exempts de frais de formation (plus de détails sur la formation esthétique en alternance sur ce site).

La rénovation du BTS esthétique de 2012

A partir de la rentrée 2012, une rénovation a été mise en place au niveau de ce Brevet de Technicien Supérieur. Cette amélioration consiste à axer les cours sur trois options dont le management des centres de beauté, la manipulation des matériels esthétiques de dernier cri et l’application des langues étrangères dans le travail. La réforme vise à répondre aux attentes des entreprises du domaine du style et de la beauté et offrir de meilleurs débouchés aux titulaires du BTS esthétique.

Laisser un commentaire