CAP Esthétique : les différentes voies permettant de le décrocher

comment-obtenir-cap-esthetiqueClassé comme un diplôme de niveau V, le CAP Esthétique permet à son titulaire de travailler en tant qu’esthéticien(ne) dans divers centres de beauté de luxe. Les perspectives d’évolution pour cet emploi sont loin d’être limitées. Toutefois, c’est un métier réservé exclusivement aux adeptes de l’esthétisme et de ses dérivés. Pour décrocher cette certification, les intéressés ont le choix entre diverses issues, notamment la formation initiale, les cours par correspondance, l’enseignement en alternance, le CIF et la VAE.

La formation initiale

Les cours durent deux ans après le niveau de troisième et environ 12 mois pour les titulaires d’un autre CAP, BEPA, BP, DAEU, certification de niveau IV ou autres diplômes dans l’univers professionnel (plus d’information sur les diplômes professionnel).

Documentation
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Plusieurs écoles proposent cette formation initiale, dont le programme incluant les matières théoriques et les modules pratiques. Pour les apprenants non-diplômés, les matières générales et professionnelles se font obligatoirement. Tandis que les étudiants ayant déjà d’autres diplômes peuvent éviter l’enseignement général. Vers la fin de l’apprentissage, chaque futur(e) esthéticien(ne) doit participer à un stage dans le milieu professionnel dans une durée oscillant les 12 mois.

L’enseignement par correspondance

La préparation de ce Certificat d’Aptitude Professionnelle peut également se faire par correspondance. L’école où un étudiant est inscrit, envoie les cours correspondant au programme chez lui. Il suit ainsi la formation selon ses préférences. Ainsi, la durée des cours se fait en fonction de son rythme. Un apprenant est donc libre d’accélérer les cours en 9 mois ou de les prolonger jusqu’à 3 ans. Cette méthode répond certainement aux besoins des travailleurs. Mais elle est accessible à tous ceux qui sont intéressés. Dans la mesure où un élève a besoin d’une assistance, il peut contacter les professeurs par e-mail ou par téléphone, à tout moment.

L’apprentissage par alternance

Généralement, l’apprentissage en alternance est ouvert à tous les jeunes âgés de 16 ans et plus, rêvant de devenir esthéticien(nes). Pour y parvenir, chacun doit trouver un employeur. Ce dernier prendra en charge ses frais des cours. L’enseignement s’effectue ainsi par contrat de professionnalisation. On a remarqué que les élèves de moins de 20 ans sont les plus recrutés par les employeurs. Mais cela n’empêche pas les apprenants de 21 à 25 ans de faire une demande auprès des instituts de beauté. Notons que durant l’apprentissage, l’apprenti en alternance perçoit un salaire correspondant au pourcentage ou totalité du SMIC. Cette rémunération varie selon son âge.

La candidature libre

Le fait d’être inscrit dans une école n’est pas imposé pour tous les candidats au CAP Esthétique. C’est pourquoi, nombreux sont ceux qui passent les épreuves en candidat libre. Chaque élève doit faire l’inscription auprès de son académie correspondante ou en ligne. En général, aucun frais n’est requis. Les titulaires des diplômes reconnus par l’Etat, pour ne citer qu’un CAP et BEP, peuvent les préciser pendant l’inscription. Il est ainsi possible qu’ils soient dispensés d’épreuves générales lors de l’examen.

Afin d’aider les personnes en candidature individuelle, les professeurs expérimentés ont conçu des annales, DVD ainsi que des sujets d’examen à traiter. A l’aide de ces documents et supports, elles peuvent maîtriser tous les modules de ce certificat.

Le CIF

Le Congé Individuel de Formation est ouvert à tous les salariés cherchant à se réorienter professionnellement. Mais il est aussi accessible aux travailleurs qui envisagent de renforcer leur capacité. Les frais de cours sont donc à la charge des entreprises où ils travaillent. Les apprenants suivent le programme dans des écoles en partenariat avec leurs lieux de travail. Effectivement, pendant l’apprentissage, ils perçoivent leur salaire normal.

Plus d’information concernant vos droits au CIF sur ce site.

Le CAP Esthétique par la VAE (validation des acquis de l’expérience)

Le diplôme peut aussi être obtenu par le biais de la validation des acquis de l’expérience. Cette option est réservée aux prétendants avec une solide expérience de trois ans minimum, dans un domaine proche de l’esthétisme. Dans la mesure où vous travaillez déjà comme un(e) esthéticien(ne), la VAE s’avère le raccourci vers l’obtention du diplôme. Avec cette voie, vous pouvez obtenir, en partie ou en totalité, les modules de ce CAP. Dans certains cas, les personnes expérimentées peuvent accéder directement à la formation tout en étant exempts de tous les profils requis.

En ce qui concerne la préparation de l’examen CAP Esthétique, chacun a sa méthode. Vous pouvez choisir la voie qui vous semble idéale et correspondant à votre niveau, âge et expérience.

Les commentaires sont fermés.